Le deuxième effet …

… pas cool.

Après l’effervescence et l’excitation de la semaine passée en attente de l’ouverture, il faut reconnaître, après analyse que le début de cette nouvelle saison est mitigé.

Et à première vue je ne suis pas le seul … non pas que cela me rassure, mais bien-heureux celui qui a pu ou su tirer son épingle du jeu à en croire les réseaux sociaux, vous n’êtes pas si nombreux.

Pourtant tout était réuni, le matériel finement révisée, la motivation a son point culminant, les sens en alerte.

Même la météo … enfin le soleil était de la partie sur une grande partie de la France.

P1030259

Lire la suite

Pêche à devonner.

R.Portier

Mars 1951

La pêche de la truite vient de s’ouvrir ; c’est donc le moment d’en parler. Il y a quarante ans, la pêche dite « au lancer du moulinet » était inconnue dans nos régions, et j’ai pu longtemps parcourir les meilleures rivières à truites du Massif Central sans rencontrer un seul pêcheur qui la pratiquât ; cela n’est venu que plus tard.

s-l225 Lire la suite

Petits poissons

Paul Molyneux,

Mars 1952.

daumeray-panneau

J’aime bien être en règle avec le garde-pêche ; aussi, chaque fois qu’un arrêté modifie la « taille légale minima » au-dessous de laquelle il est interdit de conserver les malheureux poissons qui se pendent à notre ligne, je l’apprends par cœur, avec toute l’application d’un gosse devant sa table de multiplication.

Lire la suite

L'ouverture …

p’tain 6 mois, 6 mois que nous sommes nombreux à attendre CE jour. Ce jour particulier qui est celui de l’ouverture. Outre le fait que certains partageront ce jour avec quelques amis, d’autres seront seuls par choix à faire l’ouverture. Mais pour tous, même si ce jour est attendu il sera aussi plein d’incertitude. On peut déjà lire ici ou là …. « pffff, les niveaux ne seront pas bon le jour J » , « Et merde il annonce un redoux en montagne … la neige va fondre et l’eau sera glaciale » , « Puis-je faire l’ouverture aux leurres ? » , « Quel appât pour l’ouverture ? »

Vous l’aurez compris tous motivés mais aussi tous dans le doute, le scepticisme … comme si nous avions tout oublié de notre expérience passée.

Alors même si à ce jour, je ne sais toujours pas à 100% où je vais faire mon ouverture, une chose est sure, sauf accident, j’y serai, motivé et heureux de me retrouver au bord de l’eau.

Et comme beaucoup d’entre vous je ferai une dernière ou avant dernière vérification du matos … ne sachant pas encore avec quelle technique je vais la faire cette sacrée ouverture.

P1010660