Un week-end avec Alphonse …

Qui peut dans le monde halieutique demander mieux. Si je sais, tous ceux qui ont lu et relu des livres, te donne des leçons et qui bénissent les écrits de Pierre, Paul ou jacques … sans les comprendre. L’avantage avec Alphonse, c’est que tu peux le lire,  le contredire, l’interroger et lui porter le doute…. Ce fameux doute où tu vois son œil pétillé lors de l’échange …

Lire la suite

Pollution sur la Dure

Vendredi 15 septembre 2017 au soir, je tombe sur un post sur FB faisant état d’une éventuelle pollution sur le ruisseau  » La Dure »

Après être rentré en contact avec l’administrateur de la page Facebook, voici ce qu’il me déclare:

Une veille bâtisse du village est transformée en atelier de peinture.

Lire la suite

L’alevinage en saumon dans l’Allier.

H. PARRAIN

Aout 1947

Président de l’Association protectrice du Saumon.

— Le 20 avril, l’Association protectrice du Saumon, dont le siège est à Clermont-Ferrand, 54, avenue de Boisséjour, a déversé dans l’Allier, entre Cournon et Brioude, 60.000 alevins de saumons. Cette opération a été effectuée dans des conditions excellentes, en présence de représentants de l’administration des Eaux et Forêts. Ainsi, six mois à peine après sa constitution, l’Association protectrice du Saumon a commencé la réalisation du programme qu’elle s’est assigné : l’alevinage en saumon de l’Allier.

saumon

Lire la suite

Que dire à part …

Merci.

Merci à Robert, conteur d’écailles, poète des rivières pour tes louanges sur mes montages. Merci de ta jovialité et ton exubérance contagieuse .

Merci à Guy d’être tombé amoureux de certaines de mes mouches. J’espère que la fourmis à la colle thermosoudable te portera chance.

20170106_224010

Merci à Alphonse de prendre en exemple certains de mes arguments pour la sauvegarde du milieu halieutique. Cela réconforte de savoir que l’on est dans le vrai et qu’il m’arrive de ne pas dire que des conneries.

Merci à tous ceux qui étaient présents vendredi soir. Nous n’avons pas toujours eu le temps d’échanger comme nous l’aurions voulu mais je sais que nous nous reverrons.

Merci enfin à Fabrice sans qui, rien ne serait arrivé.

Je pense que l’association « Fous de Toc » vient d’écrire la préface d’un magnifique volume.

Halieutiquement