La pêche au macaroni

R. Portier

Décembre 1947

Dans nos contrées, à partir de la mi-novembre, nous ne pouvons plus guère compter sur la capture des gros cyprins, barbeaux, brèmes, carpes ou tanches ; celle même de la « blanchaille » devient à peu près nulle. Il est, cependant, quelques autres poissons que les basses températures laissent à peu près indifférents et qui continuent à mordre plus ou moins bien à la ligne. De ce nombre est le chevenne de bonne taille, dont la chair blanche et grasse, malgré ses arêtes, n’est point du tout à dédaigner.

selection_019

Lire la suite

L’alevinage en saumon dans l’Allier.

H. PARRAIN

Aout 1947

Président de l’Association protectrice du Saumon.

— Le 20 avril, l’Association protectrice du Saumon, dont le siège est à Clermont-Ferrand, 54, avenue de Boisséjour, a déversé dans l’Allier, entre Cournon et Brioude, 60.000 alevins de saumons. Cette opération a été effectuée dans des conditions excellentes, en présence de représentants de l’administration des Eaux et Forêts. Ainsi, six mois à peine après sa constitution, l’Association protectrice du Saumon a commencé la réalisation du programme qu’elle s’est assigné : l’alevinage en saumon de l’Allier.

saumon

Lire la suite

Le saumon de fontaine

Le Roseau

Février 1947

Il a été importé du Canada à la fin du siècle dernier. Son aspect extérieur fait de lui le plus beau des salmonidés vivant actuellement en France.

selection_043

Sa conformation générale et sa taille sont celles de la truite et de l’omble chevalier. Il n’a rien du saumon, c’est un omble dont le nom scientifique est Salvelinus fontinalis. Sa coloration est splendide. De nombreuses zébrures irrégulières, blanchâtres, de forme vermiculaire, ressortent du fond vert bleu métallique de son dos. Ces zébrures pâles deviennent sur les flancs des taches arrondies qui ressortent un peu moins sur le fond vert pâlissant jusqu’au blanc sur le ventre. Ces zébrures caractéristiques garnissent toute la dorsale et une partie de la caudale.

Lire la suite