L'omble chevalier

R.Portier

Août 1946

Ce n’est pas une seule, mais bien au moins une douzaine de fois que j’ai rencontré, sur les bords de certaines rivières de la Haute-Loire ou du Cantal, des confrères qui se vantaient d’avoir capturé des « ombles chevaliers ».

ombre

Devant le doute que j’émettais de voir prendre à la mouche artificielle des poissons dont je n’avais jamais constaté la présence dans nos cours d’eau, quelques-uns de ces pêcheurs ont bien voulu me montrer le contenu de leur panier, et j’y ai aperçu ce que je m’attendais à y voir, c’est-à-dire des « ombres communs », salmonidés assez répandus dans les parties hautes de la Loire, de l’Allier et de quelques-uns de leurs affluents.

Lire la suite

La pêche aux insectes vivants

Marcel Lapourré

Délégué au Fishing club de Fance

Avril 1946

Depuis que l’homme a essayé de capturer les habitants de l’onde, il a utilisé, comme appâts, des insectes naturels. Bien qu’à notre époque la science halieutique ait évolué vers la perfection, les mêmes esches sont encore en honneur, et de nombreux professionnels des campagnes les emploient exclusivement.

acheta-domestica-grillon-domestique

Ils les présentent à leurs victimes éventuelles non pas comme un être vivant, mais comme une pauvre bestiole, roulée par le courant ou inerte en surface, en tout cas privée de mouvement.

Lire la suite