Bilan saison 2020

Quelle drôle de saison, en premier lieu de part son ouverture. Les 14 et 15 mars dernier, nous étions nombreux à nous retrouver au bord de l’eau. Un week-end d’ouverture, de délivrance, de retrouvailles …  Beaucoup d’entre nous l’ont fait et pour diverses raisons … mais tous sans exception avons appris la fermeture de la pêche le lundi 16 au soir pour cause Covid avec stupeur. Cette année sera un cru pas comme les autres.

Lire la suite

Sursis … pour la fermeture …

J’ai bien cru que la messe était dite. Beaucoup de chaleur, du soleil à n’en plus finir et que dire du vent qui ne nous a pas lâché cet été. Voilà le cocktail pour que les rivières de la Montagne Noire voient leurs niveaux au plus bas et pour certains secteurs voient les températures de l’eau augmenter.

Lire la suite

N’être que la moitié d’un con …

Cela laisse supposer que l’autre moitié peut vous permettre de sortir de l’embarras.

Si vous me suivez sur les réseaux sociaux, vous savez que la semaine dernière j’ai pêché un nouveau parcours que je ne connaissais pas, mais comme un con. Je n’ai pas trouvé la soluce pour le sublimer

Alors ce matin à la fraîche, j’y suis retourné.

Lire la suite

Comme un gosse …

Pareil que le marmot qui vient de voir pour la deuxième fois le Père Noël descendre dans la cheminée. Il faut reconnaître que l’ouverture officielle a eu un goût de trop peu … voire de pas assez. Et encore je ne vais pas me plaindre j’avais quand même réussi à tremper le fil ce qui n’est pas le cas pour tout le monde.

Lire la suite

Du fil de l’eau au fil de pêche …

Petite session matinale, car quand tu te retrouves les yeux grands ouverts à 5h du mat, au lieu de jouer la toupie sous la couette, autant profiter des heures les plus fraîches pour voir si les belles sont de la partie. Et comme la météo prévoit 32° cette aprèm, pourquoi ne pas taquiner les truites en évitant le cagnard.

Et que j’étais bien là-haut alors que le soleil pointait ses premiers rayons.

Lire la suite

Aujourd’hui, c’était pas canicule …

… Non non, ça a même failli être clavicule.

Je me suis pris une pelle à faire blêmir les réalisateurs de caméra cachée. Accroche toi aux branches, sauf que quand les pieds ont décidé pour l’un de passer devant toi et pour l’autre de prendre la poudre escampette en arrière, bin tu prends le premier truc qui te vient sous la main. Sauf que le premier truc était un bois pourri. Tout au ralenti, légère rotation du corps sur la droite, lâchage de la canne pour préserver le matos,  écrasement du coude droit sur un rocher, le cul dans le trou rotation sur la gauche pour mettre les jambes dans l’axe du corps et là tel un chat tu sors de l’eau à la vitesse grand V.

Lire la suite

Toc en Vercors … Vidéo

Quand deux fous de ruisseaux se rencontrent dans un lieu mythique qu’est le Vercors.

Mythique de par son histoire, le Vercors fût considéré par l’armée allemande comme une véritable forteresse naturelle et une importante base de la résistance française. Dès 1939 les hauts plateaux se sont organisés pour accueillir des réfugiés des quatre coins de « l’Europe ». Ce Vercors qui, de Saint-Jean-en-Royan au Col de la Chau, de Lans-en-Vercors au contre-fort de Grenoble, se fera envahir par 14 000 soldats allemands en 1944 pour le soumettre.

Lire la suite