Du fil de l’eau au fil de pêche …

Petite session matinale, car quand tu te retrouves les yeux grands ouverts à 5h du mat, au lieu de jouer la toupie sous la couette, autant profiter des heures les plus fraîches pour voir si les belles sont de la partie. Et comme la météo prévoit 32° cette aprèm, pourquoi ne pas taquiner les truites en évitant le cagnard.

Et que j’étais bien là-haut alors que le soleil pointait ses premiers rayons.

Lire la suite

Aujourd’hui, c’était pas canicule …

… Non non, ça a même failli être clavicule.

Je me suis pris une pelle à faire blêmir les réalisateurs de caméra cachée. Accroche toi aux branches, sauf que quand les pieds ont décidé pour l’un de passer devant toi et pour l’autre de prendre la poudre escampette en arrière, bin tu prends le premier truc qui te vient sous la main. Sauf que le premier truc était un bois pourri. Tout au ralenti, légère rotation du corps sur la droite, lâchage de la canne pour préserver le matos,  écrasement du coude droit sur un rocher, le cul dans le trou rotation sur la gauche pour mettre les jambes dans l’axe du corps et là tel un chat tu sors de l’eau à la vitesse grand V.

Lire la suite

Toc en Vercors … Vidéo

Quand deux fous de ruisseaux se rencontrent dans un lieu mythique qu’est le Vercors.

Mythique de par son histoire, le Vercors fût considéré par l’armée allemande comme une véritable forteresse naturelle et une importante base de la résistance française. Dès 1939 les hauts plateaux se sont organisés pour accueillir des réfugiés des quatre coins de « l’Europe ». Ce Vercors qui, de Saint-Jean-en-Royan au Col de la Chau, de Lans-en-Vercors au contre-fort de Grenoble, se fera envahir par 14 000 soldats allemands en 1944 pour le soumettre.

Lire la suite

Se rassurer …

La session de ce matin n’était pas faite pour faire un max de poisson mais plutôt pour me rassurer, les 2 dernières sorties n’étant pas à mettre dans les annales.

Il me fallait reprendre les vers pour retrouver mes marques, les nymphes n’ayant pas spécialement répondu à mes attentes. Et qui plus est, sur l’avant-dernière sortie je n’avais pas vu la queue d’un poisson, ni même une truite en fuite.

Lire la suite

Tu la tires ou pas …

Ta révérence ???

A une semaine de la fermeture c’est toujours le même dilemme, c’était la der ou tu tentes un énième  « come back »

J’avoue que la sortie d’aujourd’hui dimanche, n’avait ni le goût de l’un, ni la saveur de l’autre, surtout que je me suis fait plaisir sur mon parcours favori, les truites étaient présentes et ma nouvelle canne est un pur bonheur.

Lire la suite