Coup de gueule N° 11 …

Michel Audiard a dit: « Les cons, ça osent tout et c’est même à ça qu’on les reconnait » et il aurait pu rajouter que certains ne sont pas les couteaux les plus affûtés du tiroir et qu’ils s’en trouvent dans toutes les cuisines.

Que vous gardiez ou relâchiez toutes vos prises m’importe peu en fait et là n’est pas le sujet. Personnellement il m’arrive de me délecter d’une bonne truite sauvage. Non ce qui me débecte le plus ceux sont les extrémistes et les provocateurs.

Les extrémistes No-Kill qui bondissent sur le clavier dès qu’un pêcheur garde une truite. Concernant de terme -No-kill- vous savez déjà ce que j’en pense si vous suivez ce blog. Certains sont encore à croire que cela sauverait leurs rivières. Depuis quand le fait de relâcher un poisson va pallier aux dégâts causés par les pollutions, les épandages intempestifs, les lâchés anarchiques des barrages, les micro-centrales électriques et j’en passe.

Depuis quand un pêcheur n’a pas le droit de conserver sa ou ses prises. Les quotas journaliers ainsi que les mailles sont bien faits pour ça si je ne m’abuse. Ces prêcheurs ne se rendent même pas compte qu’ils font le jeu de ces associations qui nous combattent, car pour beaucoup d’entre eux, même si ils ne sont pas la majorité, que l’on pêche pour manger notre ou nos poissons ne leur pose aucun problème mais que l’on revendique un pseudo loisir de pêcher pour le plaisir les chagrine un peu plus. Certains extrémistes poussent même le paroxysme très loin dans la connerie et sont contre les corridas. Si si c’est possible, les mecs veulent bien s’amuser avec une truite mais refusent qu’un pantin s’amuse avec un taureau … tu la vois la connerie et si l’on parle pêche, d’autres taquinent les carnassiers aux appâts vivants mais fustigent le pêcheur gardant son brochet. Il y aurait-il des poissons plus précieux que d’autres ???

Les agitateurs me sortent aussi par les yeux. Quel est le réel intérêt de poster la photo d’une truite morte ? Personnellement je n’en vois pas sauf le fait de lancer et relancer la polémique et la provocation gratuite. Il y a tellement mieux à faire que de présenter une truite gisant dans son propre sang. Certains répondent à l’attaque en se prétendant pêcheur et non photographe. Je ne suis même pas certain qu’ils soient pêcheurs vu le peu de considération et de mise en valeur qu’ils témoignent pour ce noble poisson qu’est une truite. Et si mec, tu es bien photographe vu la photo dégueulasse que tu proposes. Il n’était pourtant pas bien compliqué de faire mieux, de rendre en dernier hommage toute la délicatesse et la beauté de notre poisson fétiche. Si c’est par provocation tu as gagné tu peux fier de ta connerie.

Nous savons que l’un comme l’autre ne pourront jamais s’entendre et pourtant l’un comme l’autre devraient faire des effort car beaucoup de nos détracteurs se délectent de nos prises de becs. Rassurez-vous, eux sont soudés dans le combat qu’ils nous mènent. Nos oppositions sont un argumentaires de taille et de choix pour leurs revendications. Ne faisons pas leur jeu mais il semblerait que cela soit trop difficile à certains de le comprendre !!!

Pour finir, je pense que les administrateurs de groupe de pêche ont une responsabilité pour la bonne entente de leurs membres, mais si ils laissent la main aux extrémistes et provocateurs, il ne faut pas non plus qu’ils se plaignent que certains de leurs membres aillent voir ailleurs si l’herbe est plus verte et les échanges plus sereins. Mais soyons clairs, chacun gère son groupe comme il l’entends.

Voilà il fallait que je le dise, il y en a marre de ces pseudos guéguerre à 2 balles qui ressortent tous les ans à la même époque et qui « larvent » en latence les publications ici ou là tout le long de l’année. Extrémistes et provocateurs vous me pétez les couilles et l’un comme l’autre vous ne serez même pas le couteau me permettant de couper du beurre en plein soleil. A bon entendeur …

4 réflexions au sujet de « Coup de gueule N° 11 … »

  1. Je partage totalement ton point de vue ,mais pour ma part je prends du recul car « y faut de tout pour faire un monde ». Tu as vu toi les vrais bilans scientifiques sur les « bienfaits pour les populations de truites »sur les parcours dit no quill historiques ???(peut être un peu plus de gros poissons qui mangent les plus petits et en final une biomasse moindre)c’est pour moi un sujet secondaire!!! L essentiel c’est l’eau la quantité et la qualité de l’eau le reste c’est du baratin a la mode.Perso j’ai beaucoup de plaisir et aucun remord à consommer ou offrir mes truites .

    J'aime

    1. Salut Jean-Paul,
      Nous sommes bien d’accord sur les résultats de parcours No-kill et je suis à 200% que seulle la qualité de l’eau peut permettre une reproduction viable et pérenne et comme toi, comme écrit dans l’article j’aime mangé de temps à autre une bonne truite sauvage. Halieutiquement

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.