Bilan saison 2020

Quelle drôle de saison, en premier lieu de part son ouverture. Les 14 et 15 mars dernier, nous étions nombreux à nous retrouver au bord de l’eau. Un week-end d’ouverture, de délivrance, de retrouvailles …  Beaucoup d’entre nous l’ont fait et pour diverses raisons … mais tous sans exception avons appris la fermeture de la pêche le lundi 16 au soir pour cause Covid avec stupeur. Cette année sera un cru pas comme les autres.

Jusqu’à la mi-mai, le 13 exactement nous ne pouvions nous rendre au bord de l’eau pour satisfaire ce besoin d’aller traquer et/ou taquiner les belles.  « Pandémie » oblige nous étions confinés. Les truites aussi je vous dirais et comme nous, elles en sont sorties …. Grossies et certainement plus facétieuses, plus espiègles, plus dures à tromper.  J’avais eu d’ailleurs début Juin une discussion avec Alphonse Arias à ce sujet, qui faisait le même constat sur ses cours d’eau.  Cette tendance sur les réseaux sociaux était de même. Beaucoup d’entre vous ont trouvé les truites chipoteuses, n’attaquant pas franchement l’appât proposé, le ferrage devenant plus difficile voire carrément effectué dans le vide.  Alors est-ce le confinement je n’en sais rien mais il est certains que les pluies de Mai/ Juin dans l’Aude et ailleurs ont certainement permis aux salmonidés et autres poissons de se gaver et donc de devenir plus pointilleux pour le pêcheur.  Il fallait partir en session avec l’idée de se remettre en cause, de modifier son montage, de proposer autre chose à manger pour tromper la belle, d’essayer encore et encore et cela plus souvent que les saisons passées. Et ce fut instructif.

Le début d’été fut relativement agréable mais les fortes chaleurs ont commencé leur travail de sape.  Petit à petit les niveaux sont descendus.  Depuis début Août je n’ai pas remis les pieds dans la Montagne noire … Enfin si mais pas pour la pêche. Même si l’eau y reste fraîche l’envie d’aller faire chier les truites de là-haut n’était pas présent.

En juillet le 14 pour être précis, j’ étais en Drôme avec l’Ami Serge.

Comme à chaque fois, il me fera découvrir un joyau dont il a le secret. Encore un sacré moment de partage.

En septembre les premiers orages de fins d’été sont apparus. Ils nous ont souvent tourné autour sans véritablement nous trouver.  Mais en 10 jours ils nous ont localisé pour le plus grand bien de tous et surtout de Dame Nature.

Ma dernière session en première date de ce matin jour de fermeture.

Sur la même portion de ce petit cours d’eau de là-haut … La boucle est bouclée, je suis au même endroit où j’ai fais mon ouverture.

 

Place maintenant à quelques sorties carna, montage de nymphe et quelles surprises en résine

 

Alors que dire de plus de cette année ? Qu’elle n’a pas été banale dans l’acharnement pour tromper la belle. ? Qu’elle a été atypique dans son commencement ? Une chose est sûre elle restera dans mes annales halieutiques comme une année pas comme les autres.

Et vous votre saison, c’était comment ????

Halieutiquement.

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.