Sursis … pour la fermeture …

J’ai bien cru que la messe était dite. Beaucoup de chaleur, du soleil à n’en plus finir et que dire du vent qui ne nous a pas lâché cet été. Voilà le cocktail pour que les rivières de la Montagne Noire voient leurs niveaux au plus bas et pour certains secteurs voient les températures de l’eau augmenter.

Depuis début août je n’avais pas mis les pieds là haut … Enfin si, une fois vers le 20 pour voir comment cela se passait. Même si les eaux sur mes parcours préférés restaient relativement fraîches, les niveaux étaient inquiétants. J’avais donc délaissé mes aires de jeu favoris pour me replier  en deuxième catégorie tout en redoutant que « ma » fermeture en première coïncide avec le retour des juillettistes.

Oui mais voilà, c’est oublié que Dame Nature a encore, mais je ne sais pour combien de temps encore, un peu de ressource pour nous satisfaire. Entre les pluies d’hier et de la nuit, si je devais faire une dernière session là-haut c’était aujourd’hui ou jamais. Et j’ai eu raison d’y être pour 2 petites heures, même si les « grosses » étaient absentes. Elles ont dû se gaver comme jamais …

Halieutiquement

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.